sam.

16

juil.

2016

CHAPEAU

Juste à l'ouverture à 9 heures, en tenue de route, un client se présente chez le mécanicien de cycles à qui il avait laissé son vélo la veille en espérant pouvoir le reprendre à la première heure le lendemain, ce qui lui avait été promis.

 - Il n'est pas encore prêt, je vais le faire après celui-ci.

"Celui-ci", c'est le vélo du cycliste arrivé juste après lui, qui tutoie le mécanicien en expliquant son problème.

Patiemment le client attend. En réglant la réparation, il se garde de demander si une réduction pour le retard lui serait accordée. Il paie, remercie, dit au revoir. A son air pincé on sent qu'il n'apprécie pas la façon dont on l'a traité.

 

L'hiver venu, un ami s'étonne de le voir toujours sans chapeau, même par temps froid.

 - Je n'en ai plus un seul sur le perroquet de l'entrée, à force de les avaler.

 - Tu exagères, mon vieux ! On avale des couleuvres mais un chapeau, on le mange.